19 décembre 2016

ce vieux pute de fillon

 chais pas vous, mais moi, il me fait vraiment peur...

Posté par philemoncolla à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2016

concerts au micmac

pétard de zeus

the rural blues band

forro cyclado

l'arrache fanfare

 

Posté par philemoncolla à 19:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 décembre 2016

gotlib est mort

   Je me souviens comment j'ai découvert gotlib. Je devais avoir 7-8 ans, on était dans la maison de campagne de ma mamie. Je savais pas trop quoi faire. Et puis, par hasard, mon père est tombé sur le tome 1 de "trucs en vrac". Il m'a dit "c'est super! lis ça! ça va te plaire!". Alors j'ai lu. La première histoire parlais de pères noël espions (honnêtement, ça m'a un peu fais chier), mais la suite du bouquin.... putain! C'était génial! C'était super drôle! (et en plus, c'était très bien dessiné). Gotlib est le premier auteur de bd à m'avoir vraiment parlé. C'est l'un des premiers que j'ai lu à se concentrer uniquement sur l'humour. Jusque là, j'avais surtout lu les classiques (astérix, lucky luke, tintin, spirou..etc), en bref, des bd surtout basées sur des aventures compliquées avec quelques gags à droite à gauche... Mais là, gotlib, il en avait rien à carrer des histoires chiantes, il faisait juste des trucs marrants. Je me souviens avoir lus et relues ses rubriques sur les échecs, les caméléons, les autruches et comment faire de la bd. Il faisait des trucs vraiments forts.

   Par la suite, j'ai lu les rubriques à brac et gai-luron et je suis devenu complêtement fan. J'ai beaucoup recopié ses pages, lus et relus ses albums. J'ai même lu les raaah-lovely! et les raah-gnagna! (peut-être un peu trop tôt d'ailleurs). Gotlib a été une influence majeure pour plusieurs générations d'artistes, il était vraiment très fort... surtout ce qu'il a fait sur la fin, les histoires publiées dans fluide, il a atteint une puissance graphique de fou furieux! (le dernier gotlib que j'ai lu, c'est "gai luron en slip". Franchement, je vous le conseille. Selon moi, c'est un de ses meilleurs...)

   Ça faisait un certain temps que je me disais qu'il mourrait bien un jour. Vers la fin de sa vie, il était vraiment vieux...Il avait dans les 82 ans, il était malade, branché à des appareils pour respirer. Mais je me disais que ça allait pas arriver tout de suite, qu'il y avait le temps...

   Et pis voilà... il est mort. Je continue de me dire ça va pas arriver tout de suite, qu'il y a le temps, sauf que là, il est vraiment mort.... 

   Ça fait mal au bide de perdre un idole.

 

 

 

scan0475

  

Posté par philemoncolla à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]